Questions – Réponses 2017-09-28T16:06:59+00:00

Les questions que vous vous posez

Votre conseiller In&Fi répondra à toutes les questions que vous vous posez.
Certaines cependant reviennent souvent.

Oui, il est possible d’emprunter sans apport personnel en finançant l’achat et tous ses frais annexes (frais de notaire, frais de garantie de prêt). Cependant tous les établissements ne le font pas, et par ailleurs la hausse soutenue des prix de l’immobilier a tendance à rendre les banques plus prudentes à ce sujet. Nous saurons vous guider vers les solutions adaptées.

Le prêt à taux zéro : Le prêt à taux zéro est un prêt d’Etat qui complète les autres prêts dont vous avez besoin pour acheter votre logement principal. Vous ne payez aucun intérêt sur le montant emprunté et ne remboursez donc que du capital dans vos mensualités. Ses modalités sont liées à la zone d’achat, à la composition du ménage et aux ressources. Pour une approche de vos droits, suivre le lien suivant : www.anil.org/guide/calculs/ptz/droitptz.htm

Le prêt 1% patronal : Réservé au personnel d’entreprises comptant plus de 10 salariés, il est distribué sous certaines conditions, pour un montant variant de 6.400 à 14.400 €, à un taux d’intérêt généralement de 1.5% sur une durée de 10 à 15 ans.

Le prêt PAS et le prêt conventionné : ce sont des prêts immobiliers réservés aux acquéreurs de résidence principale disposant de ressources inférieures à un certain plafond. Ils ouvrent droit à l’APL, à l’allocation logement et à une réduction des fais d’hypothèque.

Si vous avez des emprunts en cours, nous établirons pour vous un plan de financement avec un ou plusieurs « paliers », permettant de minorer la mensualité du crédit immobilier pendant la durée restante de vos emprunts actuels, tout en restant dans les limites du taux d’endettement accepté. Consultez-nous !

Pour financer un nouvel achat avant revente, on utilise un crédit-relais qui sera soldé à la revente, laquelle doit intervenir dans les 2 ans suivant le nouvel achat. Contrairement à une idée reçue, un prêt-relais n’est pas cher en soi. Ce qui peut poser problème c’est l’accumulation entre l’achat et la revente d’un prêt existant sur le bien à revendre, du crédit-relais et d’un nouveau prêt pour le bien acheté. Plusieurs solutions existent pour éviter cet écueil comme la franchise ou le rachat des en-cours.

En construisant vous-mêmes vous assumez le rôle de « maître d’œuvre ». Peu d’établissements souhaitent s’engager dans ces conditions, car la construction n’est pas assortie des garanties et assurances propres aux constructeurs ou entreprises générales de bâtiment. Nous avons cependant plusieurs partenaires qui autorisent cette modalité.

Une autre question ?

Contactez-nous afin que l’on puisse vous aider dans votre recherche

CONTACTEZ-NOUS